Étiquette : Grégoire Damon

Pour une débénabarisation du quotidien #118-122

L’épisode précédent de la débénabarisation du quotidien (du #111 au #117) c’est ici, sur le blog de Grégoire Damon. La suite écrite à l’instant c’est là : 118) tard c’est compliqué, les yeux qui piquent ; tard le silence se déporte ; tard ailleurs ; tard ailleurs c’est proche ; tard c’est à la fois la fatigue du jour

Continue Reading…

Pour une débénabarisation du quotidien #101-105 et #106-110

Pour une débénabarisation du quotidien du #101 au #105 par Grégoire Damon c’est ici. La suite écrite ce matin par mes soins, c’est juste là : 106) TENIR. REFAIRE. Tenir et refaire. Tenir en refaisant. Refaire en tenant. Woua la langue est riche quand même. Tellement riche qu’elle coûte chère. Qu’on s’en serve ou qu’elle

Continue Reading…

Pour une débénabarisation du quotidien #93-99 et #100

Pour une débénabarisation du quotidien du #93 au #99 par Grégoire Damon c’est ici. Qu’il est sympa, il m’a laissé le #100 :   100) Les poubelles d’un jour plus un jour plus un jour. Les déchets de toute la chaîne de montage. Deux trois sacs lourds d’inutilités triées qu’on a pompé jusqu’à la moelle

Continue Reading…

Pour une débénabarisation du quotidien #72-82 et #83-92

Pour une débénabarisation du quotidien du #72 au #82 par Grégoire Damon ici. La suite, la mienne ci-dessous : 83) PANNEAU BANDEROLE FUMÉE CRIS ENSEMBLE SLOGAN PANNEAU CRIS MANIFESTATION BANDEROLE SLOGAN VIE EN GRÈVE. 84) A l’arrêt tout simplement. Le Grand Rhône fait moins le malin. Qui ne saute pas sur place n’est pas lyonnais.

Continue Reading…

Pour une débénabarisation du quotidien #67-71

67) C’est bien ! Bravo. Maintenant lâche la main. Vas-y lâche la main. Allé la main. Ouais. Vas-y. Ouais ouais c’est ça. Oui. Lâche. Lâche. Lâche prise. Lâche prise. C’est ça. Bravo ! C’est bien Papa, c’est bien. 68) C’était quoi ton métier quand t’étais jeune ? Jeune comment ? Jeune après le noir et blanc. Jeune en couleur

Continue Reading…

On parle de mon site sur le blog de la revue Traction-brabant

Patrice Maltaverne, poète, revuiste et éditeur parle de mon site sur le blog de la revue Traction-Brabant. Un grand merci à lui. J’aime bien le site d’Emanuel Campo, intitulé “Etrange Playground”. ça m’a rappelé le titre d’une “chanson” appelée “Violent Playground” du groupe Nitzer Ebb que j’écoute encore de temps à autre. C’est que dans

Continue Reading…

Pour une débénabarisation du quotidien #53-66

Cher visiteur du présent qui désormais suit minutieusement la débénabarisation du quotidien, Grégoire Damon vient de poster une suite qui dépote sur son blog : du #53 au #66 Bonne lecture ! Mais que vais-je répondre ?! Work in progress   PS : pour celles et ceux qui débarquent, le chantier Pour une débénabarisation du

Continue Reading…

Pour une débénabarisation du quotidien #46-52

46) Playlist de la matinée : Slum Village – The Look of love ; Cat Stevens – Tea for the tillerman ; Smokey Robinson – Quiet storm ; Naïve New Beaters – Live Good ; XTC – Runaways. 47) C’est qu’aujourd’hui ça m’appuie dessus. Trop dehors. Lourd dehors. C’est pas que je préfère mais j’ai le plafond qui

Continue Reading…

Pour une débénabarisation du quotidien #12-25

12) Je passe deux secondes dans le salon chercher un truc. La télé est allumée, j’entends : “Ils se pensaient contaminés parce qu’ils avaient marché sur un crapaud ou une salamandre. Alors ils ont tenté de se guérir avec des pierres. Forcément ça a marché puisqu’ils n’avaient rien. D’où le pouvoir de guérison que l’on prête

Continue Reading…

Pour une débénabarisation du quotidien, les origines

Cher visiteur du présent, Tout d’abord, je te présente un lien http://gregoiredamon.hautetfort.com Celui du blog de Grégoire Damon, poète born in the 80’s que je croise à L-Town (Lyon). By the way, je te recommande son recueil Mon vrai boulot édité en 2013 par Le Pédalo ivre, maison dont j’apprécie particulièrement certains des ouvrages de

Continue Reading…