extrait d’un travail en cours

Un projet commun. Mais lequel ?
Être accoudé le matin au bureau est à elle-seule une action d’avenir.
Seul dans la chambre tu manifestes.
Le trafic au-dehors te repeint la fenêtre.
Les trams et les corbeaux volent sur le même plan.
Tu es de celles et de ceux qui se foutent
de la France qui va mal.

Tu te résignes
à ne pas péter plus haut que ton cul.
Tu te trouves d’une taille suffisante.
Tes manches accomplissent chaque matin
le geste qui te couvre les bras.

_ _

E.C., extrait d’un travail en cours, avril 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *