Salve (8 poèmes)

construire des poèmes creux
poèmes creux qui résonnent
moi-même gouttière
de falaise
de série à la mode
le milieu branché comme pas deux
ouais ouais
CREUX
JE CROIS EN CREUX
PORTE MA CROIX
SUIS UNE CLOCHE
discrète
« scrète »

dong

 

÷

 

j’apprécie le mot SALVE
je l’apprécie en majuscule
je l’apprécie en minuscule
SALVE envoie du lourd
bien qu’il soit fragile au niveau du « v »

il mérite donc qu’on s’y attarde

car si je l’écris trop vite
le « v » devient « u »
alors ça donne « salue »
et là
ça fait ronron thérapie, développement personnel, Ardèche et pantalon en lin

 

÷

 

sans dieu
ni porte-clés
cherche GPS
d’occasion et plus
si gratuité

 

÷

Capture2

÷

 

je manque SÉVÈREMENT
sévèrement
de challenge

n’ai personne
à vaincre

est-ce MAINTENANT
qu’il me faut ?

réellement écrire.

 

÷

 

entendre : « ce qui me fait peur, c’est que je crois que tu ne sais pas qui tu es »
une pensée fugace de 9 mm me traverse la tête
j’aime quand ça tire sur les faiblesses

 

÷

 

d’abord le moment
auquel nul ne résiste

on se pose sur lui
ou lui se pose sur soi

chacun sa position
son coin familier

ensuite il
ne reste plus qu’à
plus qu’à se laisser
là se faire prendre

 

÷

 

capture

 

 

 

_ _

E.C. 05-06/09/2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *