Maxime Actis « Ce sont des apostilles »

« SDC_1074.jpg
grande chambre éclairée
j’ai pris la photographie tout près du visage
le visage est pris dans la main
le flash s’active aléatoirement
ce sont des tests
sachant que tu ne serais pas prise tu danses et j’essaye la lumière je ne veux rien capturer, mais maintenant ici, là, j’ai tout : c’est flou
il y a une porte noire et cette distance entre l’appareil et toi
il y a nous et nous deux il y a nouer
on ne sais pas plus
ces mouvements c’est un lyrisme pauvre
il va vers toi
il représente mal »

Extrait de Ce sont des apostilles de Maxime Actis aux jeunes éditions série discrète, 2016, 9€, le mec n’a pas trente ans ou presque, virgule, il est membre du collectif Bêta, le genre de phrase qu’on n’a pas envie de finir mais il le faut, à lire, point.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *