Thierry J.

Dans le carré de sièges devant moi
quatre cadres
sûrement très dynamiques
discutent fort de l’ambiance dans la boîte.
Ils s’esclaffent
se moquent de leurs clients
commentent bruyamment le travail des équipes
répondent à leurs téléphones…
Apparemment
depuis le licenciement de Thierry J.
tout se passe pour le mieux.
Les chiffres sont bons
et personne ne craint pour sa place.

 

Ils devraient pourtant, craindre
pour leurs places.

 

Puisque à ce moment même
un wagon tout entier
agacé par le bruit
fomente silencieusement un plan
pour venger Thierry J.

_ _

E.C. 12-18/01/2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *