Puis tu googlas le sens du vent pour savoir d’où il venait / Extraits 2

Extraits :

“Les identités s’émiettent pour nourrir les
pigeons. Même l’air devient un uniforme. Un
quartier aux ruelles délassées puis un mec qui
trébuche. Un Opinel délaissé par la polis. La
CAF comme confidente, la cafetière comme
sablier. Aller au taf comme aller à la danse.
Obéir pour s’oublier. Voir dans chaque être
humain une minorité.”

***

“Nos identités ont des arbalètes qu’il faut
regarder en face. Accueillir la flèche car on se
trompe bien souvent d’invasion. Saigner de joie
car les blessures sont apatrides. Le corps est un
territoire à ne pas forcer. Il rétrécit facilement
de l’intérieur. Quand c’est trop tard on vieillit
seul derrière le judas de sa porte.”

 

————————————————————————————————

Puis tu googlas le sens du vent pour savoir d’où il venait de Emanuel Campo, 2018
ISBN : 978-2-35082-376-8
56  pages au format 10 x 15,
6 € (+ 1 € de forfait port – quel que soit le nombre d’exemplaires commandés)

Pour obtenir votre exemplaire, veuillez adresser votre commande à
Gros Textes
Fontfourane
05380 Châteauroux-les-Alpes
(Chèques à l’ordre de Gros Textes)
Le site de l’éditeur : https://sites.google.com/site/grostextes/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *