Étiquette : WIfredo Lam

Aimé Césaire « nouvelle bonté »

  il n’est pas question de livrer le monde aux assassins d’aube la vie-mort la mort-vie les souffleteurs de crépuscule les routes pendent à leur cou d’écorcheurs comme des chaussures trop neuves il ne peut s’agir de déroute seuls les panneaux ont été de nuit escamotés pour le reste des chevaux qui n’ont laissé sur

Continue Reading…