Paris-Dakar

Près du foyer accueillant des personnes en situation de handicap moteur, je remarque ce gars dans son fauteuil électrique
au bord du trottoir en train
d’attendre
le p’tit bonhomme passer au vert
pour traverser sur le passage piéton
en chantonnant cette chanson de Renaud
« 500 connards sur la ligne de départ… »

_ _

E.C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *