Catégorie : Carnet ouvert

Poèmes, textes et notes…

Élections

Quelque part dans les états-unis d’Internet un homme se fait mordre par un serpent. Je ne voudrais pas être à sa place, alors je passe la journée à regarder des vidéos de serpents des plus gros aux plus dangereux en comparant les morsures : les yeux : les mouvements : les écailles : les venins

Continue Reading…

23h25

à peine tu reviens peine tu reviens d’une semaine de répétitions dans la Drôme que le tracklisting du dernier album de Kendrick Lamar tape à ta porte et se mêle à la bière qui s’ouvre aux souvenirs du pays Diois aux volets mi-clos à la fenêtre décapsulée gorgée du soir bonsoir streaming-intra-vénéneuse rien d’autre ne

Continue Reading…

Vision

Un matin d’hiver brumeux comme du froid qu’on vaporise.   Se voir marcher dehors frissonnant avec sur la tête   une marmite d’eau bouillante qu’on rêverait de se verser dessus.   La vitesse foudroyante du café.   _ _ E.C. 2016

Des électeurs tentés par le FN sont plus intelligents que les poutres d’une maison

Des électeurs tentés par le FN sont plus intelligents que les poutres d’une maison. Des jeunes disent « le FN, avant c’est raciste. Plus maintenant, j’crois pas. » Il y a des jeunes qui votent FN. Alors qu’un sympathisant FN est interviewé par une journaliste, quelque part, une bibliothèque est ouverte. Ailleurs, un couple s’aime mais va

Continue Reading…

Paris-Dakar

Près du foyer accueillant des personnes en situation de handicap moteur, je remarque ce gars dans son fauteuil électrique au bord du trottoir en train d’attendre le p’tit bonhomme passer au vert pour traverser sur le passage piéton en chantonnant cette chanson de Renaud « 500 connards sur la ligne de départ… » _ _

Continue Reading…

Un poème qui commence comme une blague mais qui n’est pas une blague

Trois poètes sont invités à un événement de poésie à lire leurs poèmes. Ils trônent en un rang de-trois-chaises placées derrière-le-micro-à-l’avant-scène et passent l’un-après-l’autre-dans-des-sets-de-5-à-10-minutes-chacun. Il y a comme un ancien ordre qui se déploie quand l’un d’entre eux se lève pour aller déclamer. Le pied de micro n’est pas réglé à sa hauteur. Il se

Continue Reading…

Sans titre au 06/01/2017

L’industrie de la musique et moi nous ne nous connaissons pas Il semblerait que je sois au-delà d’un périphérique Trop Loin dans la province Seul en selle des étoiles aux talons et l’estomac sous un ciel d’éperons s’étire dans un hamac le barman s’appelle sifflement Il me sert de l’eau qui pique On étanche notre

Continue Reading…

Voyage de classe

En Irlande, nous avions quinze ans. Une journée sur la plus grande des Îles d’Aran au large de Galway. Nos professeurs : « Surtout ne vous approchez pas des falaises. » Les vélos qu’on avait loués pour nous nous y amenèrent déjà sans même connaître la destination nous pédalions sur les chemins de pierre entre les murs de

Continue Reading…

Le bide en vigilance orange

Une tempête s’est abritée en plein dans l’estomac hier avec les copains on devait juste boire un verre et me voilà dans un tunnel prêt à vo … le bide en vi- gilance orange gilance orange prêt à vo dans un tunnel avec au bout la bassine et un Coca. _ _ E.C. 22/11/2016

Projet d’ambulance

Je connais un gars qui est revenu du statut de « pote » à celui de « connaissance ». Il s’est lancé dans son projet artistique un groupe de musique. Avant, nous nous voyions pour discuter. Aujourd’hui, il communique à coup de post, de tweet, de S.M.S ., de vidéo, qu’il nous invite tous à partager. Et nous le rappelle.

Continue Reading…

Salve (8 poèmes)

construire des poèmes creux poèmes creux qui résonnent moi-même gouttière de falaise de série à la mode le milieu branché comme pas deux ouais ouais CREUX JE CROIS EN CREUX PORTE MA CROIX SUIS UNE CLOCHE discrète « scrète » dong   ÷   j’apprécie le mot SALVE je l’apprécie en majuscule je l’apprécie en minuscule SALVE

Continue Reading…

San Pellegrino

en cette matinée en flammes j’ai baissé les volets fermé les fenêtres me suis séparé du dehors je ne souhaite rentrer dans rien et rien ne doit rentrer en moi à part le son du ventilateur et ma San Pellegrino _ _ 19/07/2016